Indignation après la séquestration pendant une heure du directeur de l’hôpital Pierre Janet du Havre

En grève pour obtenir une augmentation des effectifs médicaux et non médicaux, le personnel de l’hôpital psychiatrique Pierre-Janet du Havre a brièvement séquestré jeudi soir le directeur de l’établissement. Cette méthode a été considérée comme « injustifiable et inadmissible » par le Syndicat des managers publics de santé (SMPS) qui souhaite que les pouvoirs publics rappellent fermement à l’ordre les personnes « à l’initiative de tels actes ».

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (1)

  • De qui se moque-t-on ?

    Le 11 juillet 2018

    Enfermer quelqu'un dans un bureau pendant une heure serait gravissime, par contre faire des grèves pendant des semaines qui pénalisent des dizaines de milliers de personnes en réalité également victimes de la situation est légion courante et communément admis ? Allons bon ! Ce genre d'action est justement une excellente alternative aux grèves, et pour une fois s'attaque aux personnes réellement concernées sans prendre en otage les usagers !

    Alexandra Meert

Réagir à cet article