Le prix : premier frein à l’appareillage auditif

Selon un sondage réalisé par Opinion Way pour l’entreprise Sonalto, alors que 20 % des plus de 45 ans déclarent souffrir de problème d’audition, seuls 14 % d’entre eux utilisent une prothèse auditive. Parmi les raisons qui expliquent l’absence d’appareillage, le prix est massivement invoqué : il est un frein pour 92 % des sondés.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (2)

  • Aides acoustiques et amplificateurs de son

    Le 11 octobre 2017

    Il est indéniable que le prix des aides acoustiques classiques est surévalué et qu'une réforme globale de ce marché est nécessaire. Cependant il ne faut pas mélanger les aides acoustiques classiques et les amplificateurs de son qui évidemment sont moins chers.

    Dr Francis Blum

  • Un autre frein à l’appareillâge auditif

    Le 12 octobre 2017

    C’est exact, le coût est un frein mais il y a un autre frein non négligeable !
    Les personnes âgées qui ne sont plus transportables autrement qu’en véhicule médicalisé et allongé ne peuvent donc plus se rendre en boutique...et les boutiques ne viennent pas à elles. Forcément, cela devient compliqué ! C’est aussi sur ça qu’il faut travailler. Au prix de l’appareillage, un effort pourrait être fourni, non ? Éventuellement sur recommandations du médecin traitant pour limiter les dérives mais c’est vraiment ce qui freine, en plus du coût, les personnes dépendantes.

    Isabelle Delobel (IDE)

Réagir à cet article