Privé à but non lucratif : un modèle pour l’hôpital public ?

Interview de Julien Gottsmann, directeur général de l'Hôpital Fondation Adolphe de Rothschild


Chapitres


Le Président de la République a promis une refonte du système de santé français à l’issue de la crise sanitaire et en particulier de l’hôpital public.

Parmi les modèles qui suscitent l’intérêt, celui des hôpitaux privés à but non lucratif.

Parmi les défenseurs de ce modèle, Julien Gottsmann qui dirige l’Hôpital Fondation Adolphe de Rothschild de Paris, centre de référence en ORL et ophtalmologie, nous présente sans détour les atouts des établissements privés à but non lucratif, n’hésitant pas à proposer des traitements révolutionnaires pour l’hôpital public.

Réagir

Vos réactions (10)

  • Hôpitaux publics, la gabegie et l'incompétence

    Le 20 juin 2020

    Bien sûr, il faudrait un statut unique de tous les établissements hospitaliers publics et privés sur le mode non lucratif qui a fait ses preuves de qualité et d'économie. Il faut en finir avec la gabegie des hôpitaux publics, avec leur noria de professeurs plus ou moins compétents (voir la démonstration évidente au sujet du covid).

    Rappelons que les appréciations venues de l'étranger sur la qualité des hôpitaux ont classé parmi les quatre premiers quatre hôpitaux à but non lucratif.

    Évidemment, les hôpitaux publics devront revoir leur administration et on va devoir se reposer la question de l'utilité des ARS, superstructure administrative complètement inutile, incompétente, et souvent pervertie par des fonctionnaires corrompus qui ont fait leur beurre avec la manipulation des autorisations de lits. Il y a aussi une gabegie des fonds de la sécurité sociale au niveau de gros établissements privés qui multiplient les examens inutiles, notamment radiologiques, et tout cela en raison du paiement à l'acte

    Si le gouvernement veut vraiment assainir le budget de la sécurité sociale, cela se ferait de façon magique et rapide, avec le statut hospitalier unique à but non lucratif.

    Dr Joseph Mignen

  • Ah la gestion...

    Le 20 juin 2020

    Je partage avec le Dr Mignen ce qu'il pense de l'ARS, encore une structure qui bouffe beaucoup d'argent et créée pour fermer des lits et concentrer des hôpitaux. Ce n'est pas le problème de fond. Il faut en finir avec la multiplication des gestionnaires et reconcentrer les Hôpitaux sur le soin pas sur une rentabilité impossible.

    Dr Astrid Wilk

  • Privé non lucratif...du mécénat ?

    Le 20 juin 2020

    Je ne connais que deux sortes d'organismes privés non lucratif, si tant est que les deux soient compatibles; les ONGs et le Mécénat. Penser que des intérêts privés puissent n'agir que dans l'intérêt du patient est une utopie malheureusement.

    X Geneste

Voir toutes les réactions (10)

Réagir à cet article