Une union heureuse contre la mort subite

Les conflits et les frustrations qui surviennent dans certains couples ont été associés à un risque potentiel de maladie cardiovasculaire. On manque cependant de données prospectives concernant un lien éventuel entre difficultés matrimoniales et mort subite d’origine cardiaque. C’est la raison pour laquelle Isiozor et coll. ont tenté de déterminer s’il existe une association entre le degré de satisfaction perçu à l’intérieur du couple et le risque de mort subite d’origine cardiaque.

L’étude a été menée à partir des données de la Kuopio Ischemic Heart Disease study, essai prospectif de population mené en Finlande.

Le degré de satisfaction perçu dans le couple a été évalué  auprès de 2 262hommes (âge moyen : 53 ± 2 ans) grâce à un  questionnaire correctement structuré.

Les modèles d’analyse de régression multivariée ajustée de Cox ont été utilisés pour estimer les hazard ratios (intervalle de confiance [IC] 95 %) de la mort subite d’origine cardiaque.

Une association indépendante des autres facteurs de risque

Lors d’un suivi moyen de 25,9 ans, il y a eu 239 morts subites d’origine cardiaque.
Après ajustement pour de nombreux facteurs de risque cardiovasculaire conventionnels, le Hazard ratio de mort subite d’origine cardiaque était de 1,90 (intervalle de confiance [IC] 95 % : 1,09 à 3,32 ; p = 0,02) pour les hommes qui n’étaient pas heureux au sein de leur couple comparés aux hommes qui étaient satisfaits de leur union.

L’association demeurait valable (Hazard ratio 1,86 ; IC 95 % : 1,07 à 3,25 ; p = 0,03) après ajustement supplémentaire qui tenait compte de la présence d’antécédents de maladie coronaire, du statut socio-économique et  du nombre d’années d’études.

Ainsi, chez des hommes blancs  âgés d’une cinquantaine d’années, un mariage ressenti comme n’étant pas heureux a été trouvé associé à un risque accru de mort subite d’origine cardiaque et ce, indépendamment de la présence des facteurs de risque cardiovasculaire conventionnels.

Dr Robert Haïat

Référence
Isiozor NM et coll. : Marriage Dissatisfaction and the Risk of Sudden Cardiac Death Among Men. Am J Cardiol., 2019; 123: 7−11.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (2)

  • Mariage et mort subite

    Le 17 janvier 2019

    Conclusion suivons l’adage ‘’mariage pluvieux (et non plus vieux) mariage heureux’’ , les impétrants à l’abri de la mort subite cardio-vasculaire !
    Plus sérieusement une relecture critique de cet article serait la bienvenue car comment éviter des biais d’analyse concernant l’appréciation d’une notion (le mariage heureux) plus subjective qu’objective.

    Dr Hervé Isnard, Lyon

  • Mariage

    Le 18 janvier 2019

    Erratum: la réalité est Mariage plus vieux et non pluvieux.

Réagir à cet article