ECZEMA AIGU PARTICULIEREMENT VESICULEUX

Monsieur J., 56 ans, peintre en signalisation routière, a été hospitalisé pour un eczéma aigu, particulièrement vésiculeux, suintant et impétiginé de la face et des avant-bras. Une semaine auparavant une éruption érythémateuse et pustuleuse du poignet droit avait été traitée par Septivon®), Staphylomycine® pommade, et Josacine®. Le malade signalait un épisode similaire un an auparavant. L'évolution a été très rapidement satisfaisante sous antisepsie et corticothérapie locales. L'exploration allergologique, pratiquée trois semaines après, montrait des réponses négatives avec la batterie standard , alors que les tests pour la résine, la peinture, les gants usagés recouverts de résine étaients positifs (+++) et pustuleux (+++) pour la Staphylomycine® pommade. L'aspect pustuleux des lésions a motivé la prescription de Pyostacine® per os. Quatre heures après la prise de 1 g, sont survenus un pic fébrile à 39°2, des frissons, un érythème généralisé rouge vif, avec un œdème considérable du visage et une éruption monomorphe, généralisée, de pustules superficielles jaunes de 1 mm de diamètre.

L'apyrexie était obtenue en 24 h sans antibiothérapie et l'évolution a été très rapidement favorable sous corticothérapie générale relayée par corticothérapie locale. Deux semaines après, les tests positifs ont été confirmés.

Quel est votre diagnostic ?

Copyright © http://www.jim.fr

Votre diagnostic

Votre réponse


Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article