Une pleuropneumopathie atypique

E. MARTEAU*, J.-B. ARMENGAUD**, N. NATHAN*, I. DOEHRING**

* Centre de référence des maladies respiratoires rares, hôpital Armand-Trousseau, Paris
**Service d’accueil d’urgences pédiatriques, hôpital Armand- Trousseau, Paris

 

Eva, 14 ans, est adressée aux urgences pédiatriques par son médecin traitant pour une pleuropneumopathie droite.

Histoire clinique

Cette jeune fille ne présente pas d’antécédents personnels particuliers en dehors de douleurs abdominales chroniques, sans trouble du transit associé.

Elle consulte son médecin traitant devant l’apparition, depuis 5 jours, d’une asthénie, d’une dyspnée d’effort. L’interrogatoire révèle une notion de toux familiale depuis 1 mois et un pic fébrile unique à 38,2 °C, 5 jours auparavant. Elle n’a pris aucun traitement. Le médecin prescrit un bilan en ville et une radiographie thoracique devant la découverte d’une asymétrie auscultatoire droite (figure 1).

Le bilan réalisé en ville retrouve une lymphopénie isolée à 330 lymphocytes/ mm3, sans syndrome inflammatoire biologique associé. La radiographie thoracique met en évidence un épanchement pleural droit de moyenne abondance sans déviation ni élargissement du médiastin. Son médecin l’adresse aux urgences pour prise en charge.

À l’examen, Eva pèse 48 kg pour 1,70 m, elle est apyrétique. L’état général est altéré avec une asthénie et un amaigrissement récent de 2 kg. L’examen pulmonaire révèle une adolescente eupnéique à 20 cycles/min, sans signes de lutte, mais une asymétrie auscultatoire avec une abolition du murmure vésiculaire à droite associée à une matité, sans bruit surajouté. Les aires ganglionnaires sont libres et le reste de l’examen est sans particularité. L’échographie pleurale retrouve un épanchement de 3 cm d’épaisseur, hypoéchogène, non cloisonné (figure 2).

 Figure 1.
Radiographie de thorax : épanchement pleural droit d’abondance
moyenne, sans déviation ni élargissement du médiastin,
pas d’adénopathies visibles, syndrome alvéolo-interstitiel
bilatéral prédominant à droite.

Figure 2.
Échographie pleurale de repérage avant ponction
pleurale. Épanchement liquidien hypoéchogène non cloisonné.

Copyright © Len medical

Votre diagnostic

Votre réponse


Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article