UN GESTE QUI EN DIT LONG

Madame F., 51 ans consulte pour des douleurs angineuses typiques, d'effort, sensibles à la trinitrine. Cette patiente n'a pas d'antécédents particuliers et ne signale aucun facteur de risque cardio-vasculaire. Cet angor d'effort est apparu 6 mois auparavant. Elle avait alors bénéficié d'une épreuve d'effort au cours de laquelle devait apparaître un bloc de branche gauche. Un bilan angiocoronarographique avait alors été réalisé : la ventriculographie et le réseau coronaire étaient strictement normaux. Un test au maléate de méthylergométrine était considéré comme douteux, amenant à prescrire un calcium bloqueur.

Malgré ce traitement, auquel ont ensuite été associés des dérivés nitrés puis de la molsidomide, les douleurs thoraciques persistent, motivant un nouveau contrôle cardio-vasculaire. Une autre épreuve d'effort est réalisée sur tapis roulant selon le protocole de Bruce. Dès le premier palier (58 secondes d'effort) la patiente signale une douleur thoracique contemporaine de l'apparition d'anomalies sur le tracé (figure 1).

Quel est votre diagnostic ?

Copyright © http://www.jim.fr

Votre diagnostic

Votre réponse


Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article