Des ulcérations génitales sans MST

OBS 1 : Madame H, d'origine marocaine présente depuis deux mois une toux , une altération de l'état général et une lésion ulcérée à fond bourgeonnant de la partie postérieure de la vulve. L'examen histologique de cette ulcération montre au sein du derme des granulomes tuberculoïdes sans nécrose caséeuse. Le bilan pratiqué retrouve sur la radiographie et le scanner thoraciques des opacités nodulaires sous-pleurales droites et une opacité excavée du segment apical du lobe inférieur droit, et des BK sur l'examen direct des crachats. Le scanner abdomino-pelvien est normal.

 



OBS 2 : Monsieur L, d'origine vietnamienne consulte pour deux ulcérations péri-anales, un amaigrissement rapide de quatre kilos et une fièvre à 38°C. La biopsie péri-anale montre dans le derme un infiltrat inflammatoire lymphocytaire et histiocytaire mêlé à des polynucléaires neutrophiles sans granulome tuberculoïde. La radiographie thoracique met en évidence un syndrome interstitiel et des opacités nodulaires diffuses avec une opacité excavée du sommet gauche. La recherche de BK est positive sur l'examen direct des crachats.


 

 

Copyright © http://www.jim.fr

Votre diagnostic

Votre réponse


Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Réagir à cet article

Les réactions sont réservées aux professionnels de santé inscrits et identifiés sur le site.
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.


Lorsque cela est nécessaire et possible, les réactions doivent être référencées (notamment si les données ou les affirmations présentées ne proviennent pas de l’expérience de l’auteur).

JIM se réserve le droit de ne pas mettre en ligne une réaction, en particulier si il juge qu’elle présente un caractère injurieux, diffamatoire ou discriminatoire ou qu’elle peut porter atteinte à l’image du site.