Des douleurs sacrées asthéniantes

G.AYOUB, J.-D.LAREDO,
Hôpital Lariboisière, Paris

 

Un jeune homme de 19 ans se plaint de douleurs sacrées évoluant depuis près d’un an. Les douleurs se sont installées de façon insidieuse et le patient note une augmentation progressive de leur intensité.
L’horaire a toujours été mécanique. Depuis 1 mois, une asthénie est venue s’ajouter au tableau. L’examen clinique est sans particularités, hormis une adénopathie sus-claviculaire gauche.
Le bilan biologique montre un syndrome inflammatoire biologique avec une VS à 64 mm et une CRP à 80 mg/l alors que le bilan infectieux, le bilan phosphocalcique, la sérologie HIV, et l’électrophorèse des protéines sériques sont normaux. La radiographie standard est sans anomalie (figure 1).
Le scanner montre une lyse osseuse du sacrum avec une rupture de la corticale (figures 2 et 3) et l’IRM une anomalie de signal aspécifique du bassin (figures 4 et 5).

 

  Figure 1. Bassin de face sans anomalie évidente.
Figure 2. Coupe scannographique montrant la lyse osseuse du sacrum.
Figure 3. Autre coupe scannographique montrant l’ostéolyse ainsi qu’une
rupture corticale antérieure.

La scintigraphie montre une hyperfixation de la face postérieure du sacrum (figure 6).

 

  Figure 4. IRM montrant des anomalies de signal aspécifiques du bassin.
Figure 5. Autre coupe IRM avec les mêmes anomalies de signal aspécifiques
du bassin.Figure 6. Scintigraphie montrant une hyperfixation postérieure du bassin.



Quel est votre diagnostic ?

Copyright © LEN Medical, Rhumatologie Pratique, Novembre 2007

Votre diagnostic

Votre réponse


Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article