Dans la boule de cristal

N.Chabert,

Paris

 

Notre patient est un homme de 85 ans adressé au service d’infectiologie de l‘hôpital universitaire de Berne (Suisse) pour une suspicion de spondylodiscite septique en raison d’une lombalgie invalidante et fébrile avec CRP élevée. Dans ses antécédents médicaux on note des douleurs lombaires en rapport avec une arthrose rachidienne marquée, une insuffisance rénale et des crises de goutte. A l’examen clinique, le rachis lombaire et le flanc droit sont très sensibles et l’on retrouve au niveau de l’index droit une articulation interphalangienne distale inflammatoire. Le bilan biologique met en évidence une élévation de la CRP à 349 mg/L, une hyperleucocytose à 25 300/mm3 prédominant sur les polynucléaires neutrophiles, une hyperuricémie à 513 micromol/L et une créatinine plasmatique à 162 micromol/L.

L’IRM lombaire retrouve un aspect compatible avec une spondylodiscite L1-L2 et une anomalie évocatrice d’abcès du psoas droit (cliché).

A ce stade un geste est décidé qui va permettre de préciser le diagnostic et d’orienter le traitement.

Figure : IRM lombaire : augmentation homogène du contraste mimant un abcès du psoas (flèche)



Quel est votre diagnostic ?

Copyright © http://www.jim.fr

Votre diagnostic

Votre réponse


Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article