Connaissez-vous le nouveau langage anatomique ?

P. HUMBERT,

CHU de Besançon

 

Le nouveau langage anatomique répond à plusieurs objectifs :

– tout d’abord privilégier l’usage du latin pour faciliter les traductions ;
– remplacer les mots éponymes qui sont différents d’un pays à l’autre (les termes de citerne de Pecquet, semelle plantaire de Lejars…) ;
– distinguer les homonymes (le scaphoïde tarsien devient os naviculaire pour le distinguer du scaphoïde carpien) ;
– les muscles pyramidaux du nez, du bassin, de l’abdomen deviennent respectivement muscle procerus, piriforme et pyramidal ;
– la main et le pied ont leur axe propre. Ainsi, l’ancien adducteur du 5e doigt (qui rapprochait ce doigt de l’axe médian du corps), mais l’écarte de l’axe de la main devient abducteur du V ;
– les termes d’orientation corporelle « latérale » et « médiale » remplacent « externe » et « interne » selon la situation opposée ou proche de l’axe corporel ;
– « supérieur » et « inférieur » sont parfois remplacés par « crânial » ou « caudal » au niveau du tronc et par « proximal » et « distal » au niveau des membres.

Références
Choukroun PL. À propos du nouveau langage anatomique. Phlébologie 2005 ; 58 : 125-30

Copyright © Len medical, Dermatologie pratique, Avril 2014

Réagir

Vos réactions (2)

  • Où les trouver ?

    Le 08 janvier 2015

    Il y a un certain temps que les dénominations anatomiques "usuelles" sont obsolètes,
    mais où trouver les "actuelles" internationales et non plus uniquement anglophones
    qui diffèrent des dénominations latine...
    Merci de votre réponse, et d'un éventuel lexique. J.M.

  • Lien utile

    Le 14 janvier 2015

    J'espère ne pas blasphémer (;)) en donnant le lien suivant : http://fr.wikipedia.org/wiki/Nomenclature_anatomique_(termes_modernes_et_anciens)

Réagir à cet article