DHA et prévention du déclin cognitif

Certains travaux suggèrent l’importance des oméga 3 dans le ralentissement du vieillissement cérébral et cognitif, voire dans la prévention des maladies neurodégénératives. Synthèse bibliographique des résultats de ces études.

Le cerveau adulte est le siège de remaniements constants qui se traduisent notamment par la réorganisation des réseaux neuronaux. Les fonctions cognitives (telles que l'apprentissage, la mémoire, l'attention, l'adaptation à l'environnement,…) dépendent de cette plasticité cérébrale. Avec l'âge, celle-ci diminue et par conséquent, de nombreuses fonctions cognitives sont affectées. Certains travaux suggèrent une relation entre le déclin des performances cognitives lié au vieillissement cérébral et un déficit du statut en acides gras de la famille des oméga 3 des membranes cellulaires(1)...

Pour lire la suite de cette mise au point, rendez-vous sur le site Nutrition préventive isio 4

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article