Mois sans tabac : ce n’est qu’un début, continuons le combat

Paris, le vendredi 30 novembre 2018 - Alors que le Mois sans tabac touche à sa fin, le bilan de l’opération vient d’être dévoilé par l’agence sanitaire Santé publique France. Au total 241 691 personnes se sont inscrites à la troisième édition de ce défi collectif d’arrêt du tabac, qui s’achèvera samedi.

C’est 84 000 de plus que l’année dernière, soit une progression de 54%. Une donnée majeure manque cependant : le nombre de ceux qui sont allés au bout du défi.

Rappelons que plusieurs outils d’aide à l’arrêt du tabac avaient été mis en place pour les participants. « L’application d’e-coaching (...) a été téléchargée près de 86 000 fois », a indiqué Santé publique France et « plus de 21 000 personnes ont eu recours au 39 89, la ligne téléphonique Tabac Info Service ». Côté réseaux sociaux, l’opération a attiré 118 000 fans sur la page Facebook Tabac info service #MoisSansTabac et 4 900 followers sur Twitter.

En outre, soulignons que les ventes de substituts nicotiniques sont en très forte progression (+ 66% par rapport à l’année passée).

Un engouement qui s’explique notamment par l’instauration courant 2018 du remboursement de certains substituts nicotiniques à hauteur de 65 %…et par l’explosion du prix de paquet de cigarette (8 euros en moyenne) !

« Mais pour l’heure, on est encore très loin de la première génération d’enfants français sans tabac », tempère le Dr Ivan Berlin de l'hôpital Pitié-Salpêtrière à Paris dans les colonnes du journal 20 minutes.

Xavier Bataille

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article