Allaiter est-ce s’effeuiller ?

Santiago du Chili, le samedi 14 avril 2018 - Malgré une "décomplexion" face à l’érotisme probablement identique à celle de nos latitudes, le Chili semble demeurer très prude sur la question de l’allaitement. Ainsi il n’est pas rare, qu’une femme le pratiquant se fasse rabrouer par des quidams et selon un sondage, 50 % des femmes chiliennes ayant déjà donné le sein en public auraient été victime d’agression.

Face à ce paradoxe des députés ont déposé un projet de loi visant à sanctionner les passants qui s’en prendraient à des mères en prétextant de l’indécence de la tétée. Le ministère de la santé, quant à lui,  a annoncé une campagne pour promouvoir « l’allaitement libre ».

Le support principal de cette communication ministérielle est un clip, devenue viral, tendant à ridiculiser une pudibondrie à géométrie variable. 

 

Cliquez sur l'image pour visualiser la vidéo

 

Le film met en effet ainsi en scène une femme allaitant son enfant  dans l’un des nombreux bars à strip-tease de Santiago du Chili, puisqu’il semble que se soit le seul endroit où cela ne soit pas inconvenant…

F.H.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article