Elle préfère l’amour en vert…

Paris, le samedi 9 juin 2018 – Défendre la cause animale et/ou l'écologie peut paraitre sans fin. Rares sont en effet les instants de notre vie quotidienne qui peuvent totalement échapper au souci de protéger les bêtes et la planète de nos assauts. Même utiliser des préservatifs pour s’adonner au plaisir du corps, sans risquer de tomber malade (ce qui est générateur de déchets) ou de faire des enfants (ce qui est générateur de beaucoup de déchets !) n’est pas nécessairement compatible avec les aspirations des "vegan" et des "écologistes".

Bilan carbone

Heureusement, plusieurs entreprises se sont penchées sur le sujet. Une première firme genevoise commercialise depuis quelques mois les Green Condom Club ! Non contents de ne contenir aucune substance animale, quand de la caséine est utilisée dans les préservatifs traditionnels pour assouplir le latex, les Green Condom Club sont sans gluten (une précision qui n’a aucun rapport avec la cause animale et écologiste mais qui y est pourtant associée !).  Ainsi, les intolérants au gluten (vrais ou supposés) peuvent désormais s’adonner à toutes sortes de pratiques buccales sans craindre aucune conséquence fâcheuse ! Aujourd’hui, la marque allemande Fair Squared arrive sur ce marché encore restreint mais prometteur avec un préservatif fabriqué grâce à un caoutchouc naturel provenant d’une plantation "commerce équitable" installée au sud de l’Inde. Si l’importation de cette matière première peut fortement faire augmenter le bilan carbone de la capote, Fair Squared compense ce défaut en utilisant une partie de ses bénéfices à la plantation d’arbres. Evidemment ces préservatifs ne sont pas testés sur des animaux (faut-il craindre une garantie plus faible en ce qui concerne le profil allergique ?)… et sont même compostables ! Voici sans doute des arguments de poids pour convaincre de l’utilité du préservatif des amoureux et des amoureuses qui préfèrent l’amour en vert mais qui ne seraient pas parfaitement au fait de la prévention des maladies sexuellement transmissibles.

Diane Caulet

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article