La cacathèque est débordée !

Paris, le samedi 24 novembre 2018 – Pour étoffer ce que certains carabins surnomment la « cacathèque », l’hôpital Saint-Antoine de Paris, appelle aux dons de selles dans le cadre d’une étude sur  le microbiote fécal.

Pour que cet appel, un peu particulier, reçoive un quelconque écho, l’établissement a eu la bonne idée de proposer aux généreux donateurs une rémunération de 50 euros.

Depuis, cette invitation a été largement relayée sur des sites de « bons plans » puisqu’il suffit pour être éligible d’avoir entre 18 et 49 ans, d’être affilié à un régime de sécurité sociale française, d’être en bonne santé et bien sûr pas trop constipé.

En cette période de lutte pour le pouvoir d’achat, il n’aura fallu que quelques heures pour que les standards du CHU explosent.

Ainsi, l’hôpital a tenté de refroidir l’enthousiasme en signalant à France Info que le numéro était désormais surchargé.

Ne contactez donc pas l’hôpital Saint-Antoine (au 01-71-97-04-55 ou par mail à l’adresse crcest.rebalance.urcest@aphp.fr) même si c'est juste pour faire le plein...

F.H.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article