Popol est-il un clown blanc ?

Bangkok, le samedi 13 janvier 2018 - Une vidéo réalisée et postée sur les réseaux sociaux par une clinique de Bangkok montrant un jeune homme en train de se faire blanchir le pénis au laser par un médecin a créé l’étonnement, bien qu’en Thaïlande l’éclaircissement de la peau soit devenu un sport national du dernier chic.

« Certains veulent se faire blanchir le pénis, et d’autres préfèrent se faire blanchir uniquement l’entrejambe. Nous pouvons faire les deux. Le traitement comprend cinq sessions pour environ 600 dollars », indique aussi, Popol Tansakul*,  le directeur de marketing du centre évoqué plus haut. 

Cette pratique, anecdotique, qui concernerait, selon des estimations,  entre trente et cent personnes par mois, principalement issues de la communauté homosexuelle masculine est le dernier stigmate du goût de ce pays d’Asie du sud-est pour la pâleur où elle est synonyme de réussite sociale quand le teint hâlé signale une appartenance plébéienne. 

L’établissement est néanmoins dans la tourmente. Ainsi,  les autorités thaïlandaises considèrent que d’avoir permis, à des fins publicitaires, la diffusion d’images « indécentes et quasi pornographiques » d’un patient en train de subir une intervention pourrait constituer un délit passible d’un an de prison. En outre, le ministère de la santé met en garde contre d'éventuels effets secondaires tels que douleurs, cicatrices et même des effets inattendus sur la fertilité et les performances sexuelles…

*véridique !

F.H.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article