Pourquoi vous ne piloterez plus jamais un drone de la même manière après avoir lu cet article ?

Paris, le samedi 28 juillet 2018 – Plus besoin de présenter les drones et leurs atouts dans de nombreux domaines, par exemple en ce qui concerne les opérations de sauvetage. Ces dispositifs continuent d’être constamment améliorés. L’équipe de la Chaire Fondation Bertarelli en Neuro-ingénierie (Ecole polytechnique francophone de Lausanne EPFL) s’intéresse ainsi aux modes de contrôle des drones. Classiquement, ces derniers sont pilotés par des joysticks. Il ne s’agirait pourtant pas de la méthode la plus efficace et la plus intuitive. L’équipe de Silvestro Micera et de Jenifer Miehlbradt l’ont constaté en analysant les mouvements de 17 individus équipés de 19 marqueurs qui participaient à une expérience de simulation de vol en réalité virtuelle. L’analyse des données recueillies les a conduits à conclure que l’utilisation des mouvements du torse pourrait se révéler plus performante pour le pilotage d’un drone. Pour confirmer leur hypothèse, ils ont comparé cette nouvelle technique à un pilotage classique via un joystick chez 39 personnes. Verdict : le pilotage via les mouvements du torse est bien plus précis et fiable que celui réalisé grâce à une manette classique, moyennant un court apprentissage. « Cette approche améliore de façon significative la téléopération de robots non humanoïdes » observe cité par l’EPFL Silvestro Micera, professeur d’Ingénierie Biomédicale à l’université Scuola Superiore Sant’Anna (Italie), dont les travaux viennent d’être publiés dans la revue de l’Académie des sciences américaines (PNAS). Cette technique est prometteuse pour les opérations de sauvetage : un pilotage via les mouvements du torse permet en effet de libérer les mains et le regard, ce qui peut être précieux pour les pompiers et les autres secouristes. Néanmoins, pour être utilisé sur le terrain, ce système nécessitera d’autres développements, afin notamment de pouvoir être apprivoisé facilement par les utilisateurs.

M.P.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article