Qu’a de particulier le nouveau restaurant à la mode de Nantes ?

Nantes, le samedi 4 mars 2017 – Pas besoin de tenter d’obtenir une table à la volée. Sans réservation, il vous sera difficile de trouver une place au restaurant Le Reflet, à Nantes. L’établissement a ouvert au début de l’année mais ne désemplit pas. Les douceurs préparées par son chef Farida Blondel expliquent cet engouement. Mais ce n’est pas le seul secret de ce restaurant. Ici le service est toujours souriant, à défaut d’être guindé.

Ordinaire et extraordinaire

Depuis toujours, Flore Lelièvre, âgée de 26 ans souhaitait créer un lieu comme celui-ci. Ce sont les regards posés sur son frère aîné, atteint d'une trisomie 21 qui ont forgé cette conviction. Elle souhaitait faire évoluer le regard des autres : « faire tomber des préjugés, montrer que ces personnes peuvent travailler comme vous et moi et qu’elles ont beaucoup de choses à nous apporter ». Ainsi, au Reflet, tous les serveurs ont 3 chromosomes 21, des gens « extraordinaires » précise le site de l’établissement.
Une telle brigade nécessite quelques ajustements. Les prises de commande ont été repensées : les clients indiquent par des tampons ce qu’ils souhaitent déguster. La carte est restreinte. Les assiettes ont également été choisies afin d’être plus faciles à transporter et les horaires de travail sont adaptées par rapport au monde de la restauration (24 heures par semaine). Mais ces efforts sont récompensés par l’enthousiasme et la détermination des employés qui savent parfaitement masquer leur manque d’expérience et de dextérité par un sourire ou un trait d’humour. « Dresser la table, faire le service, c'est très compliqué, mais j'adore ça » raconte par exemple à l’AFP Antoine Beslot. Caroline Chollet renchérit : « C'est génial pour moi. J'avais envie de grandir davantage, ma maman m'a beaucoup poussée pour travailler en milieu ordinaire, je pense que c'est une chance ». Les autres employés de l’établissement (qui se qualifient de salariés « ordinaires »)  ont également appris à encourager et à pousser leurs collègues afin de les aider à se dépasser. S’il est certain qu’une grande part de curiosité pour ce projet inédit explique le succès obtenu par le Reflet, les clients ressortent souvent rassasiés dans tous les domaines. Ce n’est en effet plus désormais la curiosité qui les mènera vers l’établissement, mais plus certainement la soif de plaisirs gustatifs et de chaleur humaine.

Léa Crébat

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article