Qui a été conçu par des parents optimistes (et qui malgré tout ont eu raison de l’être) ?

Genève, le samedi 7 octobre 2017 – Des scientifiques réveillés en pleine nuit (décalage horaire oblige) et qui sont convaincus d’être la cible d’une blague ; des chercheurs qui confient qu’ils ont reconnu l’indicatif de la Suède sur leur téléphone ; des génies qui se souviennent avec émotion de leurs parents : la semaine de révélation des Prix Nobel est toujours l’occasion d’anecdotes attendrissantes confiées par ceux qui viennent de recevoir la plus prestigieuse des récompenses.

L’année 2017 aura à cet égard été un cru remarquable grâce à l’un des chercheurs salués par le Prix Nobel de Chimie pour ses travaux essentiels sur la cryo-microscopie électronique. Le curriculum vitae du professeur suisse Jacques Dubochet sur le site de l’Université de Lausanne n’est en effet pas qu’une longue liste de publications et autres participations à d’importants laboratoires. Jacques Dubochet y distille également de rafraichissantes notes d’humour. C’est ainsi qu’il signale avoir été conçu en octobre 1941 probablement par « des parents optimistes ».

Mauvais en tout : une chance !

L’enfant né dans ces circonstances ne fait d’abord pas honneur à l’enthousiasme de ses parents. Craintif, il a peur du noir ; une phobie qu’il indique cependant vaincre en 1946 lorsqu’il comprend comme « Copernic l’a expliqué », que le Soleil revient toujours. Quelques années plus tard, nouveau coup dur : on découvre que Jacques Dubochet souffre de dyslexie (le premier dyslexique "officiel" du canton de Vaud relève le biologiste). Mais positif, il remarque que cet obstacle lui a permis d’être « mauvais en tout » et ainsi de mieux comprendre ceux présentant des "difficultés". Son CV indique encore que la « première partie de sa carrière scientifique expérimentale », grâce à des « couteaux, aiguilles, ficelles et allumettes » s’est déroulée de 1948 à 1955. Plus tard, il qualifie l’année 1968 de « Très importante ». L’année 2017 sera-t-elle également signalée ainsi par le chercheur ?

Léa Crébat

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article