Trouver sa voix

Paris, le samedi 6 janvier 2018 - Tout est truqué dans ce monde. Les cils des femmes sont allongés, la stature des hommes corrigée par des épaulettes et les textures toujours adoucies. Seule la voix ne mentirait pas, ne pourrait bénéficier de cette entreprise universelle de modification ? Pourquoi faudrait-il toujours être la merci d’une voix un peu trop aigue, quand on peut masquer des rides ou un teint fatigué ? Il n’y aura bientôt plus de fatalité.

La très sérieuse équipe de Pascal Belin au sein de l’Institut de neuroscience de la Timone a réussi à créer un algorithme corrigeant les modulations de la voix afin qu’elle suscite la confiance. Pour mettre au point ce système, les chercheurs ont d’abord testé l’effet provoqué par des dizaines de "Hello" susurrés de façon différente par des hommes et des femmes. Il est tout d’abord apparu que la réception de la voix n’est pas si subjective : l’humanité a tendance à accorder sa confiance aux mêmes voix. Puis, pour créer une voix inspirant la confiance, les chercheurs ont utilisé les "Hello" qui avaient remporté le plus de voix et ceux qui avaient été le plus boudés. « Nous avons ainsi créé deux nouvelles voix, sorte de moyenne mathématique des voix de départ » explique Pascal Belin à l’origine de cette expérimentation.

Un nouveau test a confirmé la parfaite fiabilité du système, de quoi en laisser certains sans voix.

M.P.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article