Un prix Nobel sait faire un bon café

Stockholm, le samedi 7 octobre 2017- Le prix Nobel de médecine a été cette année attribué à Jeffrey Hall, Michael Rosbash et Michael Young pour leurs travaux sur les rythmes circadiens. Certains titres de la grande presse, bien inspirés, en ont déduit des conclusions capitales.

Plusieurs journaux se sont ainsi fendus d’un article, et votre serviteur à son tour, sur l’heure la plus adaptée pour boire son café !

Après d’intenses réflexions et des investigations tous azimuts il a été conclu que les meilleurs moments de la journée pour un petit noir sont les heures où le niveau de cortisol est bas et où la fatigue se fait sentir…
Contrairement à ce qu’on aurait pu présager ce n’est pas le matin au réveil qu’il est le plus favorable de boire son café mais entre 9 h 30 et 11 h 30 et pour l’après-midi entre 13 h et 17 h.

Quand on vous dit que les découvertes primées d’un prix Nobel ont toujours des applications, même lointaines dans la « vie réelle ».

F.H.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (1)

  • Même en cas d'Addison...

    Le 07 octobre 2017

    Prix Nobel ou pas,ils ont oublié une donnée fondamentale pour l'homme, donnée importante, trop souvent oubliée et parfois combattue selon les philosophies. Cette donnée, qui nous parle cependant à tous, et quelque soit l'époque, est le...plaisir de boire un bon café, et plusieurs fois par jour. Pas certain que le cortisol intervienne!

    Dr Christian Trape

Réagir à cet article