Arrêter de fumer : c’est simple comme jouer sur smartphone !

Paris, le samedi 15 septembre 2018 – Mais que font-ils toute la journée penchés sur leur téléphone, se demandent ceux qui se lassent rapidement de caresser leur écran ? Ils jouent. Toute la journée, ils engrangent des points, progressent de niveau en niveau et transforment leur temps en score. Tous les concepteurs l’ont compris : les smartphones sont le nouvel espace de prédilection pour le jeu vidéo. L’observation n’a pas plus échappé à ceux qui se sont spécialisés dans le serious game. C’est ainsi qu’après avoir entre autres créé un jeu sans image accessible aux personnes non-voyantes (A Blind legend) et un logiciel ludique pour les enfants diabétiques (GlucoZor), le studio lyonnais DOWiNO s’est naturellement tourné vers les téléphones pour y installer son nouveau programme : Smokitten.

Un sevrage gagnant-gagnant

Smokitten a pour héros un petit chat. Un petit chat qui fume. Mais qui a décidé d’en finir avec la cigarette. Pour y parvenir, il multiplie les activités sous forme de mini-jeux : des exercices de relaxation ou au contraire des concours visant à cliquer le plus vite possible et qui permettent de se défouler. Chaque épreuve gagnée (et journée sans fumer passée) permet de débloquer de nouveaux jeux et d’engranger de l’argent afin d’embellir la maison du chat. Et surtout, chaque journée passée sans fumer est un espoir supplémentaire de percer le mystère de l’île accessible au bout de 222 jours de sevrage !

Communauté

Ce sont évidemment les fumeurs désirant en finir avec la cigarette qui sont visés par ce petit jeu sur smartphone. Ainsi, au moment de créer son avatar, qui a la forme du chat, le joueur doit renseigner sa consommation de cigarettes et ses habitudes en la matière. « Le jeu vidéo, de manière générale, permet de s’identifier à son avatar virtuel tout en créant la distanciation nécessaire à la maîtrise de ses émotions immédiates », explique le Professeur Franck Chauvin président du Haut Conseil de la Santé Publique et directeur du centre Hygée partenaire de DOWiNO. Le soutien que peut apporter ce jeu est par ailleurs renforcé par la constitution d’une communauté autour du joueur. Celle-ci est composée de ses proches et d’autres utilisateurs de Smokitten qui pourront lui adresser des messages d’encouragement dès que le candidat au sevrage se sentira sur le point de flancher et qu’il activera alors le bouton Help. Tandis que des opérations collectives telles le Moi(s) sans tabac semblent avoir une efficacité réelle sur l’engagement dans le sevrage, cette sollicitation des réseaux sociaux paraît également prometteuse. « Le jeu vidéo réunit toutes les qualités qu’on recherche en prévention comme la mise en situation et l’implication du joueur. Avec Smokitten, on exploite une autre qualité : l’utilisation des réseaux sociaux », notait au moment de sa conception le professeur Franck Chauvin.

Léa Crébat

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article