Smartview : une solution à suivre

Nice, le samedi 12 janvier 2012 – Grâce au développement des nouvelles technologies de transmission des informations, les défibrillateurs implantables ne sont plus uniquement des appareils indispensables pour le traitement de certains troubles du rythme cardiaque, mais tendent également à s’imposer comme des outils incontournables pour améliorer le suivi des patients. C’est le célèbre Sorin Group qui en apporte la preuve depuis quelques mois à travers le lancement du dispositif « Smartview ». Ce système associé aux appareils implantables Paradym RF suppose la transmission à distance d’informations sur les fonctions cardiaques du patient. Ce dispositif permet d’abord d’assurer aux malades un suivi renforcé et plus régulier. Il pourrait également contribuer à restreindre le nombre de consultations. Surtout, il offre la possibilité de détecter très précocement certains signaux d’alerte. « Le système de suivi à distance me permet de regarder en détail les données cliniques et les données de l’appareil, habituellement collectées en consultation, alors que le patient est chez lui. En outre, grâce à la technologie avancée des appareils de Sorin Group, la solution Smartview fournit des informations permettant de détecter de manière précoce des événements cliniques et d’améliorer ainsi la prise en charge du patient » explique le professeur Philippe Mabo, du CHU de Rennes. Ce dispositif s’appuie sur une plateforme d’assistance téléphonique gérée conjointement par Sorin Group et Orange Business Services. « Ce partenariat nous a permis de proposer à la fois aux patients et aux médecins un système de suivi à distance sécurisé et facile d’utilisation s’appuyant sur les fonctions intelligentes des appareils développés par Sorin Group » se félicite le président de la Division traitement des troubles du rythme cardiaque de l’entreprise, Stefano Di Lullo.

M.P.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article