Un gadget électrisant

New York, le samedi 29 mai 2013 – Trois compères de l’Université de New York ont suscité un joyeux engouement lors des récentes journées de l’Interactive Telecommunications Program. Ils ont en effet développé une application pour smartphone, baptisée « Open Limbs » qui donne l’impression de pouvoir contrôler les mouvements des bras d’une personne à distance. Le dispositif repose sur l’utilisation de la stimulation électrique des muscles. Les électrodes posées sur l’avant bras du « cobaye » sont ainsi contrôlées par un logiciel qui peut être installé sur un ordinateur ou un téléphone. C’est donc, grâce à un simple portable ou une manette que le « contrôle » du bras se fait. Les mouvements réalisés se résument cependant principalement à la flexion et l'extension de l’avant-bras.

Applications médicales ?

Le dispositif, qui nécessitait une ingénieuse programmation informatique pour transformer les impulsions électriques en données numériques, a fait les belles heures des journées de l’Interactive Telecommunications Program. Les trois bétudiants, Will Canine, Carl Jamilkoski et Andy Sigler se sont en effet prêtés avec beaucoup d’humour à quelques vidéos malicieuses mettant en scène leur système de contrôle. Plus sérieusement, ils espèrent qu’un perfectionnement d’Open Limbs lui permettra une destinée plus prometteuse que celle de surprendre leurs petits camarades. Ils n’excluent pas notamment des applications médicales, même si dans les laboratoires les recherches s’orientent plus certainement sur la traduction des influx nerveux du cerveau en vue de permettre aux paralysés de commander ordinateurs et autres logiciels.
« Normalement, les gens sont effrayés à l’idée que leur corps puisse être hors de contrôle mais nous pensons que cette technique peut avoir un rôle majeur dans certains cas comme pour les personnes paralysés. Dans quelques années, les gens y trouveront une utilité » veut croire Will Canine.

Léa Crébat

Référence
http://openlimbs.com/

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article