Un test utilisant l’intelligence artificielle pour dépister la maladie d’Alzheimer approuvé par la FDA

Paris, le samedi 30 octobre 2021 – De plus en plus fréquemment, la Food and Drug Administration évalue (et parfois approuve) des outils d’intelligence artificielle destinés au dépistage de certaines pathologies, voire à leur prise en charge. Ainsi, vient-elle de donner son feu vert à l’utilisation d’un test d’images recourant à l’intelligence artificielle, développé par Cognetivity Neurosciences et destiné au repérage précoce de la maladie d’Alzheimer.

Le système est simple : l’utilisateur est invité à classer une centaine d’images (paysages, animaux et autres illustrations). C’est en calculant le temps de décision que le test peut délivrer un « diagnostic ». Le dispositif peut ainsi être utilisé non seulement dans une optique de repérage, mais également en vue de surveiller l’évolution du patient.

Comparable aux tests validés

L’approbation de la FDA et alors que les services britanniques du National Health Service (NHS) l’ont également adopté repose sur une publication dans la revue Frontiers in Psychiatry de juillet 2021. L’étude a inclus 230 participants, dont 95 volontaires sains, 80 patients atteints de troubles cognitifs légers et 55 de maladie d’Alzheimer qualifiée de légère. Les résultats du test développé par Cognetivity sont parfaitement comparables à ceux des tests de référence le Montreal Cognitive Assessment (MoCA) et l’Addenbrooke’s Cognitive Examination (ACE). Ce test ne permet cependant pas totalement de résoudre la question de la pertinence d’un repérage très précoce de la maladie d’Alzheimer, en l’absence pour l’heure de traitements efficaces. Cependant, des stratégies de prise en charge et de ralentissement de l’évolution peuvent être mises en place, qui donneraient alors tout leur sens à ce type de dispositif.

Léa Crébat

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article