La femme de la semaine: sur les traces d’Albert Calmette et de Camille Guérin

Paris, le samedi 21 avril 2012 – L’Institut Pasteur, qui n’était pas encore l'institut vénérable qu’il est devenu aujourd’hui, avait déjà connu un exploit similaire. C’est en son sein qu’a en effet été mis au point le célèbre vaccin contre la tuberculose, le BCG, qui porte le nom de ses deux inventeurs Albert Calmette et Camille Guérin.

Près de cent ans plus tard, des innovations vaccinales se développent toujours dans les laboratoires de l’Institut Pasteur. En 2012, la tuberculose reste une maladie qui tue 1,5 million de personnes chaque année dans le monde. Le BCG reste la référence, mais son efficacité n’est pas totale notamment chez l’adulte. Aussi, le Pr Claude Leclerc (ici en photo) et le Dr Laleh Majlessi tentent-elles de créer une nouvelle souche vaccinale plus performante. L’exploit est à portée de main : une modification du génome du bacille a en effet permis d’obtenir une souche non virulente conférant à la souris une protection très efficace. Les résultats des deux chercheuses sont aujourd’hui publiés dans la revue Cell Host & Microbe. Différentes étapes devront encore être accomplies pour permettre les premiers essais chez l’homme mais ces résultats sont dores et déjà très encourageants.

M.P.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article