Quand le donateur n’a pas le bon profil

San Francisco, le samedi 17 mai 2018 -  Depuis 2015 et un don de 75 millions de dollars, le San Francisco General Hospital (SFGH) a été rebaptisé Zuckerberg San Francisco General Hospital and Trauma Center, du nom du patron de Facebook.

La semaine passée, plusieurs salariés de  l'établissement ont manifesté considérant indigne la personne de Mark Zuckerberg en plein scandale Cambridge Analytica. Il lui est en effet reproché, depuis mars dernier d'avoir insuffisamment protégé les données personnelles de dizaines de millions d'utilisateurs.

« Avoir le nom d'une personne qui a fait autant de mal au monde est complètement inapproprié » juge ainsi une infirmière manifestante, tandis que John Avalos, président du conseil d'administration de l'hôpital à l'époque du changement de nom estime « si nous avions su ce que nous savons aujourd'hui, nous n'aurions peut-être pas accepté ces fonds »…

Notons que la décision d’accoler le nom Zuckerberg au SFGH avait déjà fait des remous lorsqu’elle avait été validée par des représentants de la ville de San Francisco et une pétition avait circulé afin de réclamer un vote des citoyens sur le sujet.

La direction de hôpital a quant à elle répondu à la polémique en excluant tout changement de nom et en réaffirmant leur reconnaissance pour cette donation exceptionnellement généreuse.

F.H.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article