Avec du chocolat : vous êtes plutôt Prix Nobel ou serial killer ?

Paris, le samedi 1er décembre 2012 – Ce 1er décembre inaugure la belle saison de l’avent, période riche en spiritualité pour les uns, propice aux excès alimentaires pour beaucoup d’autres. Parmi les produits fortement plébiscités en cette saison, le chocolat tient la vedette. Il pourrait d’ailleurs cette année (une fois n’est pas coutume) être consommé sans aucune culpabilité, à la faveur d’une étude publiée par le New England Journal of Medicine le 10 octobre (et relayée sur le JIM) ayant révélé qu’il pourrait exister des liens entre obtention du prix Nobel et la consommation du fameux met au cacao. A moins qu’il ne soit au contraire majoritairement boudé, non pas en raison d’un soudain et collectif désir de garder sa ligne à tous prix, mais sous l’effet de l’effrayante analyse de James Winters et Sean Roberts sur leur site « replicatedtypo ».

« Tout à coup, vous ne regardez plus votre tablette de chocolat de la même façon »

Ces deux chercheurs britanniques spécialisés en science du langage et en cognition, comme l’indique le blog Passeur de Sciences, hébergé par le Monde, se sont amusés à appliquer la méthodologie de Franz Messerli, le cardiologue américain ayant mis à jour la fameuse corrélation entre Nobel et chocolat, afin de déterminer s’il existait un lien entre l’amour pour le cacao… et les crimes en série ! Bingo : les deux chercheurs confirment une « magnifique corrélation entre la consommation de chocolat d’un pays et… le nombre de tueurs en série que ce pays engendre. Le côté obscur des flavanols vous apparaît subitement… Tout à coup, vous ne regardez plus votre tablette de chocolat (…) de la même façon » commente en souriant Pierre Barthélémy, auteur du blog. La démonstration permet de rappeler non sans humour que corrélation n’est pas toujours raison, ce que Pierre Barthélémy souligne à travers d’autres exemples aussi savoureux !

 

Le Monde : Le chocolat engendre-t-il des tueurs en série ?

A.H.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article