Qu’est-ce qui existait déjà il y a 235 millions d’années ?

Buenos Aires, le samedi 14 décembre 2013 – Le fait est méconnu: les mammifères vivant en troupeau sont nombreux à disposer de « latrines ». Les raisons de cette pratique seraient multiples : il s’agirait notamment et entre autres d’avertir les prédateurs de l’existence d’un groupe et aussi d’éviter de souiller les lieux où est récoltée la nourriture. Depuis combien de temps cette pratique existe-t-elle ? La réponse est difficile, car les excréments se fossilisent rarement, sauf dans des conditions exceptionnelles. Jusqu’à aujourd’hui les plus anciennes « toilettes publiques » constituées par des mammifères ayant été mises à jour remontaient à une dizaine de millions d’années. Récemment des paléontologues argentins ont découvert des « latrines » beaucoup plus anciennes, remontant à 235 millions d’années. C’est sur le site de Los Chanares, grâce au dépôt de cendres volcaniques, que des champs de coprolithes ont pu être découverts, comme le relatent les chercheurs argentins dans la revue Scientific Reports, article commenté et signalé par Pierre Barthélémy sur son blog Passeur de Sciences.

Chaque crotte est un instantané

Ces latrines à ciel ouvert composées de huit parcelles distantes les unes des autres d’environ 1,5 kilomètres ont probablement été l’œuvre de Didodontosaurus, des reptiles mammaliens (et non des dinosaures) ancêtres des mammifères. La découverte des paléontologues argentins permet d’en savoir plus sur ces herbivores disparus il y a 210 millions d’années. Il apparaît ainsi qu’ils vivaient en troupeau et qu’ils créaient déjà des latrines communautaires. D’autres informations nombreuses pourraient être tirées de l’étude des toilettes publiques les plus vieilles du monde. « Chaque crotte est un instantané d’un ancien écosystème (la végétation et la chaîne alimentaire). C’était une époque cruciale dans l’histoire de l’évolution. On y trouvait les premiers mammifères, vivant aux côtés du grand-père des dinosaures. Peut-être pourrons- nous avec ces fossiles entrevoir l’environnement perdu qui a donné naissance aux dinosaures » s’enthousiasme interrogé par la BBC Lucas Fiorelli.

M.P.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article