Ces riens qui nous lient…

Paris, le samedi 28 septembre 2013 – Les filiations, les amours, les rencontres : sans doute sommes-nous pour une grande part constitués de ces dizaines de fils qui nous enchaînent aux autres. La vie, pourtant, semble si souvent vouloir nous contraindre à dénouer ces attaches, à renier ces influences, à nous émanciper, de gré ou de force, de ces empreintes. Elle peut, pour nous y forcer, plonger dans l’oubli le lien originel. La mère du personnage principal de « Votre maman » pièce de Jean-Claude Grumberg présentée au théâtre du Beauvaisis (à Beauvais) est atteinte de la maladie d’Alzheimer et bientôt elle n’est plus « sa » mère, mais un objet déconnecté de tout et de lui en particulier, une chose que l’on déplace et malmène, que l’on manipule sans ménagement et dont on gomme l’identité pour ne plus voir en elle que le lien, ténu, qu’elle avait jadis avec les vivants : « Votre maman ». L’argument de la pièce est grave et la confrontation avec les affres d’un placement en structure de soins qu’elle raconte ne l’est pas moins. Pourtant, les mots de Jean-Claude Grumberg savent faire rire. Ils permettent un certain détachement avec un sujet à bien des égards désespérant.

Pas une histoire de mise en boite

Même désespoir et même mise à distance grâce à un rire mélancolique dans « Grand départ », film de Nicolas Mercier porté par un beau trio d’acteurs : Eddy Mitchell, Pio Marmaï et Jérémy Elkaïm. Le premier incarne un homme souffrant d’une maladie neurodégénérative qui le plonge peu à peu dans la folie sous les yeux de ces deux fils. L’œuvre de Nicolas Mercier interroge la façon dont la maladie influence le lien entre ces hommes. Mettant en images son expérience personnelle, il explique : « Ce qui me passionnait c'était d'observer comment cette maladie avait été l'occasion, pour mon jeune frère, de se réapproprier sa relation avec notre père. La maladie n'est pas le sujet, elle ne sert que de fil rouge au récit », a-t-il analysé pour le site Handicap.fr. Encore une fois, l’humour permet d’éviter de plonger dans une atmosphère larmoyante et de faire de ce film l’histoire d’une renaissance (un fils face à son père et son frère) avant d’être celui d’une mort.

Dans la boîte à images

On n’échappe pas aussi facilement au pathos dans le téléfilm « Une nouvelle vie » de Christophe Lamotte, rediffusé sur France 3 samedi 28 septembre. Cependant, l’histoire de Nathalie (Géraldine Pailhas), infirmière d’une quarantaine d’années dont l’époux est plongé dans un profond coma est une fois encore une réflexion sur les faibles armes que nous tentons de déployer pour faire perdurer nos liens, en dépit des douleurs de l’existence. Dans sa seconde partie, lorsque Nathalie succombe aux charmes de Kazim (Abdelhafid Metalsi), un catcheur qu’elle doit soigner, le téléfilm évoque l'indicible des liens : même si Karim n'est que silence, il sait offrir à Nathalie l'envie de commencer une nouvelle vie.

La boîte de jazz

Une nouvelle vie : c'est exactement le cadeau donné à 500 enfants palestiniens par l'association "Un cœur pour la paix". Cette dernière permet à de jeunes palestiniens souffrant de cardiopathies congénitales de bénéficier d'interventions chirurgicales grâce à la participation de chirurgiens israéliens. En 2012, ce sont 76 enfants qui ont ainsi été opérés. Pour soutenir cette association hors du commun, le chanteur Michel Jonasz entonnera ses plus grands succès le samedi 5 octobre à l'Opera  de Massy. La voix de notre crooneur est une excellence façon de tisser un lien entre eux et nous.

Aurélie Haroche

Références
Théâtre : « Votre maman », de Jean-Claude Grumberg, mise en scène de Vincent Ecrepont, théâtre du Beauvaisis, Place Georges Brassens, 60 000 Beauvais, représentations le 30 septembre (19 h 30) et les 1er et 2 octobre à 20h30.
Cinéma : « Grand Départ », de Nicolas Mercier, sortie le 4 septembre, 1 h 26.
Télévision : « Une nouvelle vie », téléfilm de Christophe Lamotte, France 3, samedi 28 septembre, 22 h 45
Concert : Michel Jonasz, concert pour l’association « Un cœur pour la paix », samedi 5 octobre, Opéra de Massy, 1 place de France, 91300 Massy

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article