Plus près de nous qu’on ne le pense

Paris, le samedi 21 septembre 2013 – L’affaire semblait entendue d’avance. Un jeune interne en médecine d’origine pakistanaise, Aamir Choudhury, est sauvagement assassiné : brûlé vif. Le meurtre intervient dans un contexte pesant sur Londres où les crimes racistes se multiplient. Aamir Choudhury paraît rapidement n’être qu’une victime supplémentaire de l’intolérance qui s’est abattue sur la capitale britannique. Mais bientôt, malgré elle et alors qu’elle n’est pas directement chargée de l’enquête, le lieutenant Lacey Flint va entrevoir les faux semblants de ce drame. L’intrigue de la romancière britannique « Sharon Bolton », dans son dernier opus intitulé « S’il n’avait pas neigé » aura sans doute pour beaucoup une résonnance particulière avec l’actualité récente et plus généralement avec l’atmosphère de suspicion qui parfois menace nos villes.

Un géant à la tête troublée

Autre réflexion sur nous-mêmes, notre quête d’identité dans notre monde happé dans un tourbillon constant : "Jimmy P. (psychothérapie d’un Indien des plaines)". Le dernier film d’Arnaud Desplechin confronte l’énigmatique Mathieu Amalric au charismatique Benicio Del Torro. L’adaptation du récit du psychanalyste et ethnologue Georges Devereux, qui pris en charge un Indien Blackfoot du Montana ayant été blessé pendant la guerre de 14/18 alors qu’il servait dans l’armée française, entre, elle aussi, en résonnance directe avec plusieurs des débats qui ont traversé l’actualité récemment. On pourra ainsi y retrouver une réflexion sur le rôle de la psychanalyse, mais aussi sur le lien particulier qui nous unit avec les peuples qui ont été la cible de génocide et qui ont pu tout en même temps soutenir les nations occidentales.

Des petits êtres à la tête fragile

Loin des sphères intellectuelles où nous emmène comme souvent la touche très personnelle d’Arnaud Desplechin, Baby Boom, l’émission de TF1 qui nous propose de suivre l’intimité de parents sur le point de donner naissance à un enfant, offre pourtant elle aussi une lecture de l’actualité. Alors que le sort de la maternité des Lilas a fait couler beaucoup d’encre, Baby Boom rappelle le sacerdoce que représentent pour des gynécologues et des sages-femmes cette tâche si particulière d’aider les femmes à donner la vie. A cet égard, le troisième épisode de Baby Boom diffusé mardi en deuxième partie de soirée suit de près le docteur Belot, modestement nommé « Un héros ordinaire ».

Des pas de géant à garder en tête

On voudrait, après tout ça, s’évader un peu de nos préoccupations actuelles ? Pas sûr que l’exposition « Un siècle de lutte contre la tuberculose en Bretagne » proposée depuis le 14 septembre par le Conservatoire du patrimoine hospitalier de Rennes nous l’autorise parfaitement. Car si les instruments médicaux exposés, les affiches de sensibilisation et les documents photographiques nous plongent dans un passé révolu, le parcours propose également une mise au point sur la tuberculose en 2013 en France et ailleurs. Toujours si près de nous.

Aurélie Haroche

Références
Livre : « S’il n’avait pas neigé » de Sharon Bolton, édition 12-21, 81 pages, e-book (1,49 €)
Cinéma : « Jimmy P. (psychothérapie d’un Indien des plaines) », d’Arnaud Despleschin, sortie le 11 septembre, 1 h 56
Télévision : « Baby Boom », TF1, mardi 24 septembre 22 h 40
Exposition : « Un siècle de lutte contre la tuberculose en Bretagne », Conservatoire du patrimoine hospitalier, du 14 septembre au 31 décembre, 2, rue de l’Hôtel-Dieu, 35 064 Rennes Cedex

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article