Toute ressemblance avec une illusion…

Paris, le samedi 1er décembre 2012 – Si tous les artistes reconnaissent que leurs créations laissent inévitablement échapper une part d’eux-mêmes, tous n’acceptent pas facilement de livrer entièrement leur intimité. Cet exercice difficile flirte en effet trop facilement avec l’impudeur. Ce piège est totalement déjoué par le dessin et plus encore le lavis choisi par Renaud Pennelle. Cet illustrateur signe avec Arnaud Gautelier un « roman graphique » intitulé « Des fourmis dans les jambes », qui puise son essence dans leurs propres expériences de la sclérose en plaques. Cet ouvrage qui raconte sans fausse pudeur, justement, mais avec finesse le quotidien d’un père, Alan, qui se bat pour mener malgré la maladie et malgré les traitements une vie (presque normal) a ému le jury de « Paroles de Patients », prix décerné depuis cinq ans par la Fédération de l’industrie pharmaceutique (LEEM).

Une fille pas si mauvaise

C’est également directement de sa vie que s’est inspirée la romancière Justine Lévy pour écrire « Mauvaise Fille » qui raconte comment à l’aube de devenir mère, une jeune femme apprend que sa propre mère souffre d’un cancer du sein. Les jeux entre fiction et vérité, entre autobiographie et roman sont projetés à l’écran dans le premier film du compagnon de la romancière, Patrick Mille. Porté par des acteurs surprenants (Carole Bouquet, Izia Higelin et Bob Geldof qui ressemble à s’y méprendre à un certain Jacques Higelin !), le film évoque les questions de la transmission, des liens si particuliers entre la naissance et la mort, de la trahison des corps. Mais les subtilités qui affleuraient sous la plume de Justine Lévy ne se retrouvent pas parfaitement derrière la caméra de Patrick Mille.

Tromper n’est pas jouer

Est-ce parce que le cinéma n’est qu’une illusion ? L’exposition proposée par l’espace des sciences de la Crea, à Rouen, ne répond pas à cette question, mais permet de se confronter à plusieurs expériences aussi trompeuses qu’étonnantes. « Illusions ça trompe énormément » sera ce week-end exceptionnellement accessible gratuitement alors que H20, le jeune « musée des sciences » de Rouen fête son deuxième anniversaire.

Tempête

Les superpositions entre fictions et réalité vous manquent ? Installez vous devant le petit écran samedi soir. France 3 diffuse un téléfilm intitulé « Qui sème le vent » qui raconte les découvertes (et les tourments) de deux scientifiques incarnés par les très bons Laurent Lucas et Natacha Régnier. Œuvrant pour le compte d’une ONG au Niger, les deux chercheurs mettent à jour une importante pollution radioactive liée à l’exploitation de mines d’uranium ; une découverte qui va entraîner leur kidnapping et des négociations entre l’Etat français et Niger sur fond d’enjeux économiques. Toute ressemblance avec des illusions existantes serait purement fortuite.

Aurélie Haroche

Références
Livre : « Des fourmis dans les jambes », bande dessinée d’Arnaud Gautelier et Renaud Pennelle, Emmanuelle Proust Editions
Cinéma : « Mauvaise fille », de Patrick Mille, sortie le 28 novembre, 1 h 48
Exposition : « Illusions ça trompe énormément », H20, quai de Boisguilbert, Rouen
Télévision : « Qui sème le vent », France 3, samedi 1er décembre, 22 h 20

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article