Vu de l’intérieur... et de l’extérieur

Paris, le samedi 7 décembre 2013 – Le témoin est un personnage ambigu. A la frontière entre deux mondes : il revient de la scène du crime, du lieu du drame, il était au cœur de ce qui s’est passé. Et pourtant, pour rapporter les faits, raconter, il doit adopter nécessairement un certain recul, il analyse, il se positionne à l’extérieur. Nos hérauts du jour sont ainsi : ils tentent de nous plonger à l’intérieur de leur quotidien, de leur savoir. Mais leurs mots, leurs attitudes révèlent comment ils sont à présent à la lisière de ce monde qu’ils nous décrivent.

Marie-Anne Babé a été pendant trente ans le chef du service des urgences du centre hospitalier de Roubaix. Le 20 février 2013, elle décide d’abandonner cette mission pour créer un électrochoc, alerter sur les conditions de travail de plus en plus difficiles au sein de son service. Dans « Une urgentiste dans la tourmente », elle raconte trente années de garde, trente années à épauler les patients, trente années à se perdre dans les méandres des querelles de services, trente années à affronter l’administration. Les anecdotes, les souvenirs nous plongent exactement au cœur de cette ruche bouillonnante qu’est un service d’urgence et tout en même temps Marie-Anne Babé est aujourd’hui capable de livrer l’analyse de celle qui a « quitté le navire » et qui scrute différemment le « fanal toujours allumé » de son service.

Dis-moi ce que tu sais, je te dirais comment le transmettre

De même le professeur Patrick Berche, dans son ouvrage « Le savoir vagabond » qui propose une « histoire de l’enseignement de la médecine », nous plonge au cœur d’une enquête passionnante ayant pour objet la façon dont se sont transmises au cours des siècles les connaissances médicales et offre en même temps une réflexion sur les difficultés inhérentes à l’enseignement d’une discipline par essence en constante évolution. L’ouvrage en raison de sa richesse, de la multiplication des anecdotes et des informations qu’il apporte mais aussi grâce au recul pris par le professeur de médecine sur sa propre mission vient de recevoir le « Prix Santé & Bien être », distinction littéraire créée par Philips en 2009.

Dis-moi ce que tu vis, je te dirais comment t’aider

En tant que chef du service de microbiologie de l’hôpital Necker Enfants malades, le professeur Patrick Berche connaît bien les enfants qui se presseront ces 7 et 8 décembre sur les plateaux du Téléthon aux côtés de Nagui, Sophie Davant et Patrick Bruel. A l’intérieur de ce marathon caritatif, il y a l’espoir de milliers de parents, représentés cette année par cinq familles aux parcours différents. A l’intérieur de ce marathon caritatif, il y a des chercheurs qui vont une nouvelle fois se succéder au micro pour évoquer leurs avancées, leurs travaux et leurs pistes de réflexion. Et à l’extérieur, de l’autre côté de l’écran, il y a les milliers de donateurs, invités pour quelques heures à tenter de comprendre la souffrance des autres.

Dis-moi ce que tu es, je te dirais comment te regarder

Il n’est pas sûr que les familles qui participeront au Téléthon apprécient toutes l’expérience conduite par le chorégraphe Jérôme Bel. Jusqu’au 10 décembre au théâtre de la Ville, à Paris, il présente comme en Avignon il y a quelques mois sa troupe d’acteurs handicapés mentaux du théâtre HORA, basé à Zurich. Le spectacle ainsi monté ne peut empêcher de créer un certain malaise. En effet, en raison de la difficulté des comédiens, très spontanés, très généreux, de comprendre les enjeux de ce qu’est une représentation, le spectateur peine à entrer à l’intérieur du jeu. Il est ainsi difficile d’écarter l’idée que les jeunes gens sont mis en scène sans qu’ils en soient parfaitement conscients, comme livrés aux yeux des spectateurs dans toute leur différence. Ici l’extérieur ne rejoint pas l’intérieur.

Aurélie Haroche

Références
Livre : « Une urgentiste dans la tourmente », de Marie-Anne Babé, Jean-Claude Gawsewitch éditeur, 18,90 euros, 256 pages
« Le savoir vagabond », Patrick Berche, Editions Docis, 34 euros, 415 pages
Télévision : Téléthon, France 2 et France 3, du vendredi 6 décembre 19 h jusque dans la nuit du samedi 7 au dimanche 8 décembre
Théâtre : « Disabled theater », spectacle de Jérôme Bel, Théâtre de la Ville, du 6 au 10 décembre, 2 place du Châtelet, 75004 Paris

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article