A quoi sert l'étiquette?

Le 11 déc embre 2015, l ’Anses a été saisie par la Direction générale de la santé (DGS), la Direction générale de l’alimentation (DGAl) et la direction générale de la concurrence de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) pour la réalisation de l’expertise dont l’objet est : « l’algorithme de classification nutritionnelle des aliments proposé par la Fédération des entreprises du Commerce et de la Distribution » ou « SENS ». Dans un premier temps, il a été demandé à l’Anses d’analyser, dans le cadre de la mise en œuvre du règlement (UE) 1169/2011 du Parlement Européen et du Conseil du 25 octobre 2011 concernant l’information du consommateur sur les denrées alimentaires (règlement INCO) , la faisabilité du calcul de deux algorithmes de classification nutritionnelle des aliments à l’origine des systèmes d’information nutritionnelle « SENS » et « 5C » . Cette première étape a fait l’objet d’un appui scientifique et technique, publié en mars 2016 (Anses, 2016) . Dans un second temps, il a été demandé à l’Anses une analyse de la pertinenc e en matière de nutrition de ces deux systèmes, au regard des enjeux de santé publique en matière de nutrition. Par courrier reçu le 25 juillet 2016, la DGS, la DGAl et la DGCCRF ont demandé à l’Anses d’inclure un troisième système, le « Health Star Rating » (HSR) dans ses travaux sur la pertinence nutritionnelle de différents systèmes d’étiquetage nutritionnel (avenant

Voir : https://www.anses.fr/fr/system/files/NUT2016SA0017.pdf

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article