Au secours!

Le secourisme revêt en France comme dans d’autres pays une dimension sociétale. Démarche civique altruiste il vise à déléguer des tâches qui relèvent de la médecine dans le but de permettre, en attendant l’arrivée sur les lieux des secours organisés, la survie de la victime ou de minorer les conséquences d’une situation d’urgence. Le secourisme est également une démarche de civisme actif. Il véhicule et diffuse des valeurs morales fortes avec une connotation altruiste. La notion d’urgence et celle de la nécessité de secourir, se sont dégagées lentement à partir du XVIIIème siècle. Le terme de secourisme, n’apparaît qu’en 1775 sous la plume de Gardanne. Henry Dunant en 1859 lors de la bataille de Solférino crée la Croix-Rouge avec mission de secours aux blessés par des brancardiers secouristes. C’est au sein du Ministère de l’Intérieur, au lendemain de la guerre 39-45, que fut créée une commission nationale du secourisme qui a élaboré un programme national : secourisme élémentaire concernant les témoins isolés et secourisme quasi-professionnel des sapeurs pompiers secouristes en équipe, ainsi que des brevets de secours de spécialités (secours en montagne, en mer, etc…), l’enseignement était confié à des moniteurs, eux-mêmes formés par des instructeurs et regroupés au sein d’associations. Les niveaux de formation et les programmes furent entièrement refondus en 1992 pour donner priorité aux gestes et à un enseignement par une mise en situation. Dans le même temps, la France s’est dotée d’un système de prise en charge des urgences original et performant. Les deux services qui interviennent auprès d’une personne en situation d’urgence sont les services d’incendie et de secours avec leurs équipes de secouristes à bord des 8 000 VSAV et les 360 SMUR des SAMU qui disposent d’équipes médicales spécialisées.

Voir : http://www.academie-medecine.fr/Upload/larcan_julien_rapp_22juin_20102.doc

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article