BCG : on ne se pique plus d'obliger

Le Haut Conseil de la santé publique a été saisi par la direction générale de la santé sur la question du maintien de l’obligation vaccinale par le BCG pour les professionnels listés aux articles L 3112-1, R.3112-1 C et R.3112-2 du Code de la santé publique, suite à l’avis du Conseil supérieur d’hygiène publique de France et du Comité technique des vaccinations du 9 mars 2007. Dans le contexte d’une baisse d’incidence moyenne de la tuberculose en France et de l’existence de groupes de population à risques de développer une tuberculose, l’opportunité du maintien de cette obligation nécessite d’être réexaminée. Je vous remercie d’organiser et de présider un groupe de travail ayant pour objectifs : - d’étudier les données épidémiologiques récentes et celles de la littérature sur l’efficacité et la balance bénéfice/risque de ce vaccin dans la population adulte exposée à un risque professionnel de tuberculose ; - d’analyser les politiques vaccinales dans les pays dont l’épidémiologie de la tuberculose est semblable à celle de la France ; - enfin, de proposer des recommandations complémentaires

Voir : http://www.hcsp.fr/docspdf/avisrapports/hcspr20100305_BCG.pdf

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article