Cabinets de radiologie en perdition : l'enquête de l'ASN

Les 29 novembre et 5 décembre 2007, l'ASN a procédé à l'inspection inopinée des 5 cabinets de radiologie de la société "Centre d'Imagerie Médicale" exerçant à Hautmont, Fourmies, Wattignies, Anzin (59) et Hirson (02). Ces inspections ont été réalisées à la suite d'un signalement à l'ASN, le 30 octobre 2007, par l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) de la non-remise en conformité d'une installation de mammographie au centre de Haumont. Elles s'inscrivent dans le cadre des actions coordonnées par la direction générale de la santé qui ont conduit à la suspension d'activité du médecin radiologue responsable par le Préfet de l'Aisne. Les inspections ont été réalisées par les divisions de Douai et de Châlons-en-Champagne de l'ASN en collaboration avec les DDASS, les DRASS et les inspections du travail des régions concernées. Ces inspections ont permis de constater plusieurs écarts aux règles relatives à la radioprotection des patients et des travailleurs et, notamment, selon les cabinets contrôlés : la réalisation de clichés par du personnel non qualifié ; l'absence de déclaration de certaines installations radiologiques ; la non-réalisation des contrôles réglementaires périodiques de radioprotection ; un aménagement des locaux non conforme à la réglementation (défauts de signalisation des zones de travail) ; le défaut de surveillance médicale et de suivi dosimétrique du personnel ayant participé à la réalisation des clichés. A la suite de ces constats, l'ASN a adressé une mise en demeure au "Centre d'Imagerie Médicale" afin que les installations de ces différents cabinets soient mises en conformité, que les contrôles techniques soient réalisés et que les installations soient manipulées par des personnels habilités et formés. Au vu des résultats des mesures réalisées sur l'appareil de mammographie situé à Haumont, l'ASN

Voir : http://www.asn.fr/sections/dernieres_actus/asn-met-en-demeure-cabinets-radiologie

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article