Cas clinique autour d'une anémie hémolytique

Un garçon de 11 ans, sans antécédent particulier, présente un épisode diarrhéique avec douleurs abdominales traité par SpasfonÒ , ImodiumÒ , SmectaÒ . Quelques jours plus tard apparaît un ictère avec urines foncées et selles décolorées dans un contexte fébrile (38°C). L'examen clinique est par ailleurs strictement normal. L'enfant est alors hospitalisé. A l'admission la numération montre 5,7 g/dL d'hémoglobine, 2 téra/L de GR, 16,4 % d'hématocrite, et un VGM à 82. Les GB sont à 2 600, dont 52,1 % de polynucléaires neutrophiles, 1 % de polynucléaires basophiles, 4,3 % de polynucléaires éosinophiles, 34,3 % de lymphocytes, 4,7 % de monocytes. Les plaquettes sont à 150 000. Le bilan hépatique montre une bilirubine totale à 105 µmol/l dont 16 de conjuguée et 89 de libre. Les ASAT sont à 31 UI/l (N < 31) et les ALAT à 13 UI/l (N < 24). Les GGT sont à 7 UI/l. Les phosphatases alcalines sont à 182 UI/l (N entre 160 et 410). Enfin le taux de LDH est à 783 UI/l (N entre 50 et 450).

Voir : http://www.unimedia.fr/homepage/oncopediatrie/cp001.html

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article