Comment mange-t-on à Mayotte?

L’étude NutriMay fournit un état des lieux détaillé et actualisé des consommations alimentaires, de l’activité physique et de l’état nutritionnel de la population résidant dans la collectivité départementale de Mayotte, avec une attention particulière pour les enfants de moins de 5 ans et les femmes en âge de procréer. Elle fournit également des données épidémiologiques sur certaines comorbidités affectant la population, comme le diabète déclaré ou l’hypertension artérielle. Elle a été réalisée en 2006 sur un échantillon aléatoire de ménages de l’île, issu d’un tirage au sort stratifié à deux degrés. Les données sociodémographiques ont été recueillies à l’aide de questionnaires administrés en face-à-face. Les apports alimentaires ont été estimés par deux rappels des 24 heures à un mois d’intervalle. Des mesures anthropométriques (poids et taille) et de la pression artérielle (adultes ≥15 ans et plus) ont également été réalisées. L’activité physique a été évaluée chez les individus de 15 ans et plus par l’International Physical Activity Questionnaire (IPAQ). Les résultats ont été pondérés afin de tenir compte du plan de sondage complexe. Situation nutritionnelle des adultes L’analyse des consommations alimentaires observées au regard des recommandations nutritionnelles du Programme national nutrition santé (PNNS) montre que l’alimentation de Mayotte était encore traditionnelle. Elle se caractérisait par une forte contribution des glucides totaux (60 % des apports énergétiques totaux contre 45 % en métropole) et une faible contribution des lipides totaux (25 % des

Voir : http://www.invs.sante.fr/publications/2009/nutrimay/nutrimay_2006.pdf

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article