Déclenchement artificiel du travail en cas de grossesse à terme : actualisation des recommandations

Ces recommandations professionnelles sur le thème du « Déclenchement artificiel du travail à partir de 37 semaines d’aménorrhée » ont été élaborées par la Haute Autorité de Santé à la demande du Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE). L’objectif de la demande était de réaliser une évaluation des méthodes de déclenchement artificiel du travail, afin de produire des recommandations professionnelles pour :  homogénéiser les pratiques en matière de déclenchement artificiel du travail ;  éviter les risques liés à cette pratique : césarienne, extraction-épisiotomie, souffrance foetale ;  définir le contenu de l’information destinée aux patientes. Ce travail s’inscrit dans la suite des recommandations professionnelles de la HAS dans le domaine de la périnatalité : « Expression abdominale au cours de la 2e phase de l’accouchement » (HAS, avril 2007) et « Suivi et orientation des femmes enceintes en fonction des situations à risque identifiées » (HAS, mai 2007). 1.2 Cibles des recommandations Ces recommandations sont destinées aux gynécologues-obstétriciens et aux femmes enceintes, ainsi qu’aux sages-femmes, médecins anesthésistes-réanimateurs, pédiatres, généralistes et intervenants dans le cadre de la PMI. 1.3 Méthode de travail Ces recommandations ont été réalisées selon la méthode d’adaptation décrite

Voir : http://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/declenchement_artificiel_du_travail_-_recommandations.pdf

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article