Diabète de type 2 : l'autosurveillance glycémique en question

Le taux d’hémoglobine glyquée (HbA1c) reste l’élément central permettant d’apprécier l’équilibre glycémique chez le diabétique. L’autosurveillance glycémique (ASG) ne remplace pas la mesure de l’HbA1c, mais peut la compléter. Elle ne doit être employée que si elle est susceptible d’entraîner une modification de la thérapeutique.

Voir : http://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2011-04/autosurveillance_glycemique_diabete_type_2_fiche_de_bon_usage.pdf

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article