Essure, plutôt sûr!

En France, la contraception permanente féminine ou stérilisation médicale concerne plus d'une femme sur 10 après 40 ans (Bajos, 2014). L’utilisation de cette méthode par les femmes est variable dans les pays de développement comparable à la France. Elle est plus fréquemment utilisée dans certains pays européens (Royaume-Uni, Belgique, Allemagne, Danemark par exemple) et en Amérique du Nord (United Nations, 2015). Elle pourrait continuer à augmenter en France pour répondre au souhait et aux besoins des femmes. La contraception permanente féminine sans motif médical est autorisée en France depuis 2001 et réalisée par deux méthodes principales le dispositif médical Essure et la ligature des trompes ; depuis 2013, la méthode Essure est recommandée par la Haute Autorité de Santé (HAS) en première intention compte tenu de l’amélioration du service médical rendu par rapport à la ligature des trompes (HAS 2013). La méthode par implant a pris une place dominante par rapport à la méthode par ligature depuis 2009.

Voir : http://ansm.sante.fr/content/download/105995/1343435/version/2/file/CSST-Essure-Rapport-mai2017.pdf

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article