Faut-il en revoir la consommation à la baisse?

Le 22 janvier 2008, M. P. a interrogé la Commission sur les risques associés à la présence de mercure dans des ampoules à basse consommation, appelées aussi lampes fluocompactes. Cette saisine a été enregistrée sous le numéro de requête n° 08-012. II. L’instruction La Commission a auditionné les personnes suivantes : - M. Duval, Directeur technique du Syndicat de l’éclairage ; - M. Falcy, adjoint au chef du département « Etudes et Assistance Médicales » à l’Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS) ; - M. le Docteur Garnier, médecin et chef de service au centre antipoison et de toxicovigilance de Paris au sein de l’hôpital Fernand Widal à Paris ; - M. Grimaud, Directeur général de la Société Récylum ; Mme Lecler, responsable d’études au département Ingénierie des procédés à l’INRS ; - M. Picot, Directeur de recherches honoraires au CNRS, spécialiste en toxicologie dont la toxicologie du mercure ; - Mme Savary, responsable d’étude au département « Métrologie

Voir : http://www.securiteconso.org/article791.html

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article