Génération convention

Le 20 novembre 1989, il y a 18 ans de cela, un événement majeur se produisait pour l’humanité : l’immense majorité des pays de la planète reconnaissaient que les enfants ont des droits et s’engageaient à les respecter et les faire respecter sur leur territoire. La Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE), c’est 54 articles constituant l’engagement international le plus unanimement approuvé de tous les textes internationaux (seuls la Somalie et les Etats-Unis ne l’ont pas ratifiée). Qu’en est-il 18 ans plus tard ? Dans le monde... Une petite révolution et des changements profonds pour les enfants Dans de nombreux pays à travers le monde, aussi bien les pays riches que les pays plus pauvres, la CIDE a été établie dans une optique de changement social, pour construire les fondations d’un monde qui garantit et protège tous les droits de tous les enfants. Durant ces 18 dernières années, les actions en faveur des droits de l’enfant se sont multipliées et étendues au profit de millions d’entre eux. Attribuer tous les progrès pour les enfants à la mise en place de la CIDE est difficile voire impossible. Cependant, bien qu’il n’existe pas d’études évaluant l’impact de la CIDE, les centaines d’initiatives en faveur des enfants partout à travers le monde mettent en évidence l'impact de la CIDE sur l’amélioration des vies de millions d'enfants et de leur famille. Les multiples actions et initiatives, qui se sont poursuivies au cours de ces 18 dernières années, créent une petite révolution, présumant des changements profonds pour toutes les générations à venir...  Dans le domaine de la Santé : La santé des enfants progresse globalement : La mortalité des moins cinq ans vient

Voir : http://www.unicef.fr/mediastore/7/3811-4.pdf

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article