Hépatites B et C : un dépistage insuffisant

Dans le cadre du Plan national de lutte contre les hépatites B et C 2009-2012, la Haute Autorité de Santé (HAS) a été saisie par le ministère de la Santé pour rendre un avis sur les combinaisons de tests biologiques de dépistage à réaliser. L’objectif est d’harmoniser et d’améliorer les pratiques de dépistage individualisé chez les personnes à risques. Sur la base de cette recommandation, le Ministère pourrait arrêter la stratégie de tests pour le dépistage de l’hépatite B qu’il convient de généraliser et de rembourser. Des infections trop souvent ignorées et insuffisamment dépistées Les hépatites B et C (VHB et VHC) sont des infections virales fréquentes en France et souvent ignorées car elles évoluent longtemps de manière asymptomatique. En 2004, plus de la moitié des personnes infectées par le VHB ignoraient leur statut*. Le « Plan national de lutte contre les hépatites B et C » en vigueur recommande le dépistage ciblé des hépatites B et C en cas de détection d’un facteur de risque. Dans le cadre de ce plan, la HAS a été saisie pour déterminer la meilleure combinaison de tests biologiques possible pour le dépistage des hépatites B et C. Vers un dépistage harmonisé et efficace des hépatites B et C Pour le dépistage du VHC, la HAS recommande la détection des Ac anti-VHC chez les personnes à risque et ensuite, en fonction du résultat : - Ac anti-VHC négatifs : le dépistage s’arrête – le résultat du dépistage est l’absence de contact avec le virus du VHC – sauf s’il y a eu une infection récente avant séroconversion ou en cas d’immunodépression sévère. - Ac anti-VHC positifs : la HAS recommande le contrôle de la sérologie par un deuxième prélèvement au moyen d’un nouveau test immuno-enzymatique (EIA) effectué avec un réactif différent du premier examen. En cas de sérologie de contrôle positive sur ce deuxième prélèvement, le résultat à annoncer est le contact avec le VHC. Dans cette situation, la HAS recommande la recherche de l’ARN du VHC par PCR sur ce même deuxième prélèvement. Pour le dépistage du VHB, la HAS retient trois stratégies de dépistage biologique : - La première est la recherche d’emblée des trois marqueurs (Ac anti-HBc, Ag HBs et Ac anti-HBs) - La seconde est la recherche des marqueurs Ac anti-HBc et Ac anti-HBs qui correspond au

Voir : http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1050582/ameliorer-le-depistage-des-hepatites-virales-b-et-c

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article