Le sida dans le monde (2004)

Nous vivons une époque où les circonstances n’ont jamais été aussi favorables à la santé. Certes, bien des diffi cultés demeurent, mais la technologie a fait d’importants progrès et les investissements internationaux commencent enfi n à affl uer vers le secteur sanitaire. Ces fonds supplémentaires sont en majeure partie destinés à la lutte contre le VIH/SIDA et ils arrivent à point nommé pour nous donner enfi n de meilleures chances de juguler la pire épidémie que le monde ait connue depuis des siècles. Dans cet effort, l’OMS et ses partenaires ont la charge de veiller à ce que l’usage qui sera fait de ces ressources supplémentaires permette aux pays à la fois de combattre le VIH/SIDA et de renforcer leur système de santé. La lutte contre le VIH/SIDA met en jeu toute une palette d’activités économiques, sociales et techniques. L’OMS y joue un rôle essentiel en collaborant avec les pays à la mise en place des structures où sera dispensé le traitement. Grâce à l’extension de l’accès aux thérapies antirétrovirales, les pays vont avoir la possibilité de fi nancer des systèmes de soins effi caces pour les malades chroniques et être ainsi mieux à même de répondre aux besoins sanitaires à long terme de leur population.

Voir : http://www.who.int/whr/2004/en/overview_fr.pdf

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article