Les droits n'attendent pas le nombre des années

Le bébé est une personne . Cette phrase célèbre du pédiatre américain Thomas Berry Brazelton, disparu cette année, a marqué une véritable révolution dans les mentalités au milieu du XX e siècle : loin d’être seulement un « tube digestif », le petit d’homme était désormais considéré comme doté dès sa naissance d’une personnalité et d’un tempérament propres, possédant des compétences précoces pour communiquer avec son environnement. En France, Françoise Dolto, psychanalyste, défendait l’idée que l’enfant dès son plus jeune âge était un être de langage, qu’il convenait d’écouter avec sérieux, et aussi que « l’enfant est à égalité d’être avec un adulte, et ce faisant, il est un analysant à part entière ». C’était alors la fin des années 70.

Voir : https://www.defenseurdesdroits.fr/sites/default/files/atoms/files/rae-2018-num-15.11.18.pdf

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article