Les jeunes et la sécurité routière (OMS)

Sur les routes du monde entier, les accidents de la circulation font partie des événements de la vie courante. Des milliers de personnes y perdent la vie tous les jours. Des millions d’autres en conservent des handicaps définitifs ou des blessures émotionnelles qui les hanteront toute leur vie. Les enfants et les jeunes adultes sont parmi les plus vulnérables. Chaque heure qui passe voit mourir quarante jeunes dans des accidents de la circulation. En d’autres termes, ce sont mille nouvelles familles qui doivent faire face chaque jour à la disparition inattendue d’un être cher. Perdre un enfant n’est jamais facile. Mais savoir qu’un enfant est mort dans un accident qui aurait pu être évité ajoute à la douleur et aux souffrances, et laisse aux familles et aux communautés des blessures qui mettront des décennies pour guérir. C’est là une tragédie sur laquelle nous pouvons agir. En 2004, la publication par l’OMS et la Banque mondiale du Rapport mondial sur la prévention des traumatismes dus aux accidents de la circulation et la consécration de la Journée mondiale de la Santé aux accidents de la route ont attiré une attention sans précédent sur la sécurité routière dans

Voir : http://www.who.int/violence_injury_prevention/publications/road_traffic/youth_road_safety_fr.pdf

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article