Lutte contre la méningite en Afrique

L’Afrique subsaharienne souffre d’épidémies répétées de méningite qui se concentrent dans la “ceinture de la méningite”, une vaste région qui s'étend du Sénégal sur la côte Ouest à la Somalie sur la côte Est. Ces épidémies surviennent chaque année avec des pics récurrents tous les 8 à 12 ans. Le tribut socio-économique et humain payé à la maladie est énorme. Plus d’une décennie après la grande épidémie de méningite en 1996 qui a fait plus de 250 000 cas et 25 000 décès, une nouvelle menace pèse sur les pays de la ceinture africaine de la méningite. L’analyse épidémiologique des épidémies antérieures montre que le Neisseria meningitidis A est le principal responsable des épidémies de méningite à méningocoque en Afrique. Environ 500 millions de personnes vivant dans les pays de la ceinture méningitique africaine sont à risque d’être atteintes par le méningocoque du type A. Malgré une prise en charge adéquate des cas, au moins 10% des patients meurent encore de cette maladie et près de 20% en guérissent avec des séquelles graves, irréversibles. Depuis plus de 20 ans, le contrôle des épidémies de

Voir : http://www.who.int/immunization/newsroom/yaounde_declaration_French.pdf

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article